1

Zoom sur le pollen

Un fortifiant naturel qui améliore de manière générale la santé.
C’est un apport important en protéines végétales

En belle saison, nos si précieuses abeilles infatigables butinent à longueur de journée les fleurs sauvages et les fleurs des jardins pour récolter sur les étamines les précieux grains de pollen que l’on peut apercevoir en petites pelotes sur leurs pattes postérieures. C’est le même pollen que l’on peut observer par temps de grand vent et de pluie au bord des flaques d’eau ou recouvrant d’un voile jaune nos voitures parquées à proximité d’arbres ou de plantes en pleine production.

Comment procèdent-elles pour leur récolte ?

Nos belles butineuses « peignent » les anthères des étamines de leurs pattes antérieures récoltant ainsi les précieux grains recueillis par les pattes intermédiaires et les stocker dans les corbeilles de leurs pattes postérieures.  Les pelotes sont ensuite déposées dans la ruche et acheminées par les ouvrières jusqu’aux cellules à proximité du couvain afin de nourrir les larves et la ruche en hiver.

Grâce à un grillage et un tiroir aménagé à l’entrée de la ruche, l’apiculteur récolte précautionneusement les petites pelotes, laissant les provisions nécessaires à la ruche pour sa survie. En effet, le pollen est la seule source protéinée pour les abeilles et une pénurie risque grandement d’affaiblir la colonie.

Dès lors, le pollen frais récolté est rapidement congelé afin qu’il garde ses propriétés essentielles. Il peut également être séché avant sa commercialisation mais ainsi transformé, il perd une partie de ses propriétés.

Dans les deux cas, un tri est nécessaire pour enlever du pollen toutes les impuretés et indésirables naturels.

Vous verrez à la suite de cet article qu’il existe autant de pollens différents qu’il y a de fleurs, chacun ayant leur spécificité.

Que contient le pollen ?

Un peu d’eau, des glucides, des protéines de haute qualité, dont un pourcentage d’enzymes très élevé – j’en réfère à l’article précédent sur les enzymes), des lipides, des fibres, des minéraux, des vitamines, des oligo-éléments, des acides aminés essentiels et des pré & probiotiques.

Ses propriétés :

C’est avant tout un fortifiant naturel qui améliore de manière générale la santé. C’est un apport important en protéines végétales.

Produit naturel et vivant, le pollen stimule l’organisme et renforce le système immunitaire et cela grâce à la présence des acides aminés essentiels, du zinc, de la vitamine C et de certaines vitamines du groupe B.

C’est l’allié par excellence de l’intestin dont à présent, on connait le rôle majeur du microbiote dans le mécanisme de la digestion et la résistance face aux microbes, plaçant ainsi lepollen dans le top 3 des aliments santé.

Il sera conseillé aux … :

  • Convalescents auxquels il redonne de la force
  • Personnes asthéniques, anémiées et affaiblies suite à une intoxication ou un traitement médicamenteux.
  • Personnes souffrant d’un manque d’appétit.
  • Personnes sujettes à la candidose.
  • Personnes anorexiques ou boulimiques.
  • Hypoglycémiques car il stabilise la glycémie.
  • Femmes allaitantes améliorant la production du lait.
  • Etudiants car il stimule le travail intellectuel et la mémoire
  • Dépressif car il agit sur l’humeur.
  • Angoissés grâce à la présence du tryptophane, hormone de la paix.
  • Enfants en retard de croissance car il améliore la calcification.
  • Hommes souffrant d’hypertrophie de la prostate (1 sur 2 après 60 ans).

Les indications générales :

Le pollen se prend en cure de 15gr/jour pendant 3 semaines, 4x/an à chaque changement de saison pour une cure d’entretien pour un adulte normalement constitué. En cure d’attaque, on passera à 30gr.
Pour les adolescents de 12 à 16 ans : 1 càs rase de 12gr.
Pour les enfants : 1 càc rase de 4gr.

Idéalement, le pollen frais se prédigère en bouche. Mastiquez-le soigneusement à jeun et avalez-le avec un verre d’eau. Si son goût d’herbe sèche ne vous plait pas, vous pouvez l’incorporer à un jus de fruits frais ou de légumes, un yaourt ou une compote de fruits.

Contre-indications :

Il peut provoquer dans de rares cas des irritations digestives. Sinon, rien n’a été observé jusqu’alors sauf lors d’une insuffisance rénale ou d’allergie au produit de la ruche. Bien qu’en général, on soit plutôt allergique au pollen des vents qu’à celui des ruches.

Il est possible de se désensibiliser avec les pelotes de pollen, prenant une pelote par jour pendant une semaine, deux pendant deux semaines …

Les indications spécifiques :

Quels pollens trouve-t-on chez vibio ?

Le pollen cru de mille fleurs

  • Revitalise l’organisme,
  • Comble les carences alimentaires,
  • Protège de la pollution extérieure.

Le pollen cru de fleurs de montagne

  • Excellent pour la peau surtout sèche,
  • Renforce les ongles et les cheveux.

Le pollen de châtaignes

  • Pour la circulation sanguine et la déminéralisation,
  • Lutte contre la dépression et l’anxiété,
  • Soulage les symptômes de la ménopause.

Le pollen cru de saule

  • Prévient la macula (DMLA),
  • Protège contre la conjonctivite,
  • Est un allié indéniable dans la lutte anti-âge,
  • Aide en cas de trouble de la prostate, favorise une fertilité normale.

Le pollen cru de ciste

  • Renforce le système immunitaire,
  • Régénère la flore intestinale,
  • Prévient l’inflammation du côlon,
  • Tonifie le corps.

Le pollen cru d’aubépine

  • Réduit le mauvais cholestérol,
  • Régule la pression artérielle,
  • Aide en cas d’insomnie, d’anxiété, de stress et d’angoisses.

Le pollen cru de pommier

  • Stimule un métabolisme paresseux,
  • Donne un bon coup de fouet,
  • Aide à lutter contre les infections.

Le pollen de bruyère

  • Nettoie et stimule les reins,
  • Draine les toxines,
  • Soutient la fabrication osseuse,
  • TB pour les calculs rénaux, les cystites, la néphrite, la prostatite, les hémorroïdes).

Le pollen cru de prunier

  • Pour les sportifs !!!
  • Aide à lutter contre le vieillissement cellulaire,
  • Régule l’appétit,
  • A des effets bénéfiques sur une digestion difficile et/ou douloureuse.
Remarque : Je conseille le pollen cru car il n’a subi aucune transformation. Comme le pollen contient peu d’eau, il ne gèle pas et peut être facilement congelé toute l’année. Au frigo, il se tient entre 2 à 4 jours dans un pot ouvert.