1

Protégeons nos valeurs

Nous luttons pour la santé naturelle et l'utilisation des plantes en complément alimentaire.
Aidez-nous en signant la pétition EHPM

EHPM a lancé cette pétition adressée au Parlement européen:

EHPM, la Fédération européenne des associations de fabricants de produits de santé, a décidé de se lever et de lutter pour la santé naturelle, dans l’intérêt à la fois des consommateurs européens et des entreprises qui les servent.

Pourquoi nous agissons maintenant?

Récemment, les États membres de l’UE ont approuvé la proposition de la Commission européenne sur l’aloé et d’autres plantes dans les aliments (SANTE / 10860 / 2018rev.1). Si elle était approuvée par le Parlement européen, cette mesure interdirait l’utilisation de l’aloé et, compte tenu de l’incertitude de l’interprétation des autres dispositions, mettrait également en danger l’utilisation de plantes comme la rhubarbe, qui ont des fonctions physiologiques telles que l’aide au fonctionnement normal de l’intestin, dans les compléments alimentaires pour des raisons de sécurité présumées.
En 2017, l’avis scientifique de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a conclu que l’incertitude persiste en raison du manque de données. Dans l’intervalle, la Commission a suggéré une interdiction générale fondée sur le principe de précaution. Cependant, d’autres études pertinentes confirmant la sécurité d’Aloé et d’autres plantes ont été publiées récemment et la Commission n’a pas accordé plus de temps à l’EFSA pour les évaluer.
Notre objectif: donner plus de temps pour évaluer les problèmes de sécurité.
L’EHPM demande que les producteurs aient la possibilité de prouver que leurs produits sont sûrs et que l’EFSA a le temps d’évaluer les études les plus récentes.
Par conséquent, nous appelons les membres du Parlement européen et les citoyens à signer cette pétition pour demander à la Commission de modifier sa mesure en laissant plus de temps pour mieux évaluer les problèmes de sécurité concernant Aloé.