1

Le foie, un merveilleux laboratoire

Est-ce le bon moment pour une cure détox, histoire de soulager votre système digestif.

Suite aux divers excès alimentaires générés par la période des fêtes de fin d’année et cela malgré les mesures restrictives gouvernementales « Covid-19 » 😉 vous êtes nombreux à me demander si le moment est approprié pour une cure détox, histoire de soulager votre système digestif qui crie au scandale après tous les excès que nous lui avons fait subir.

 Il est en effet habituel selon la tradition ancestrale de faire une cure au printemps et en automne. On se nettoie vers mars-avril afin d’éliminer une alimentation hivernale plus lourde et moins riche et on se prépare par la même occasion à une période de renaissance, plus énergique, pendant laquelle le foie est plus sollicité. En automne, le rythme de vie commence à se ralentir et il est important de se détoxifier avant de rentrer dans cette période plus calme et éliminer les excès des repas de l’été comme les barbecues bien arrosés 😉

Si vous êtes en bonne santé, ces deux cures vous sont recommandées ! Par contre, si vous souffrez de problèmes de santé, qu’ils soient inflammatoires ou digestifs, je vous recommande de penser à une cure détox plus douce et plus courte dès que le besoin s’en fait sentir. C’est votre corps qui vous la réclamera. Au fil du temps, vous arriverez facilement à repérer les signes que votre organisme vous enverra.

Le foie, notre station d’épuration.

Le foie est un organe extraordinaire à bien des égards. A la fois hyperactif, il multiplie les actions organiques importantes, indispensables même à une bonne santé générale. Véritable « station d’épuration », il détoxique la majorité des poisons absorbés par diverses sources, les transforme ou les élimine.

Il élimine ainsi les toxines provoquées par une alimentation non-adaptée, l’absorption des médicaments, de l’alcool, les substances chimiques présentes dans les préparations alimentaires industrielles, les cosmétiques et le tabac. Il élimine aussi les champignons, les parasites et autres envahisseurs de notre corps. C’est dire l’importance de son bon fonctionnement.

Le foie est la glande métabolique la plus importante de notre organisme dotée d’une vitalité hors-norme. En effet, son rôle primordial est d’assurer parmi 500 autres fonctions journalières, la filtration des déchets indésirables polluant notre corps quotidiennement. Sans un foie, nos cellules baigneraient dans une multitude de substances intoxicantes qui provoqueraient à long terme maladies, inflammations, mal-être …

Comme il nous est impossible de vivre sans notre foie, que celui-ci a cette capacité extraordinaire de se régénérer, prenons-en bien soin ! C’est à ce niveau que la nature intervient de manière efficace.

Selon le Dr Max Gerson, spécialiste des maladies incurables, l’origine de toutes les maladies chroniques tient en deux mots : carences et toxicité ! Nous allons dans cet article nous focaliser sur la toxicité du corps !

Nous sommes constamment bombardé de polluants en tout genre même si nous mangeons bio, local et de saison. Polluants qui viennent de l’air, de l’eau que l’on boit, des plastiques utilisés pour les emballages, des cosmétiques et même des vêtements que nous portons.

En principe, notre corps peut éliminer de lui-même tout ça grâce au foie et aux reins, organes prévus pour nous détoxifier de ces agressions extérieures au quotidien.

Si nous avons une bonne hygiène de vie, no stress, alimentation adaptée à notre système digestif, eau de source pure, sommeil réparateur … le corps fait sans aide le travail de nettoyage. Mais qui peut se targuer d’une telle ligne de conduite ? Personne ! Tout le monde a à un moment ou un autre un lourd moment de stress, fait des excès alimentaires, respire l’air pollué des villes ou est soumis à des ondes électromagnétiques. La vie moderne fatigue continuellement notre corps !

Le seul et unique objectif d’une cure détox est d’aider le foie et les reins à éliminer cette abondance de toxines. A se rééquilibrer intérieurement.

Nous allons surtout nous axer sur le foie et proposer une cure détox lorsque le besoin s’en fait sentir. Par exemple, lorsqu’on se sent engorgé, avec une sensation de « trop plein », une digestion troublée, un sentiment de lourdeur abdominale, des migraines, une poussée d’eczéma ou d’acné, la langue chargée, une haleine forte et nauséabonde, un regain d’allergies …

Consulter son médecin avant tout pour voir si tout va bien est très important !

Il y a cependant une contre-indication à la cure détox ! On l’évitera si l’on se sent épuisé, faible et vide émotionnellement !!! Dans ce cas, l’important est de retrouver notre force physique et mentale.

Le déséquilibre hépatique est à prendre avec grand sérieux ! une alimentation riche en graisses saturées, dégradées, en sucre et aliments raffinés, en produits lactés, engorge le foie au fur et à mesure provoquant une dégénérescence graisseuse, le foie gras, paralysant ses multiples activités. Le diagnostic peut alors s’avérer sévère. Il est nécessaire de traiter au plus vite le fois avant qu’un tsunami ne dévaste l’organisme.

Comme déjà dit, une accumulation de toxines peut provenir de diverses sources qui nous empoisonnent chaque jour : le stress, un manque de sommeil réparateur, une mauvaise hygiène de vie incluant la sédentarisation, une alimentation grasse et inadaptée, des émotions vives et mal gérées …

Si cette accumulation atteint un quota journalier trop important, notre foie se surcharge, s’affaiblit et n’arrive plus à traiter une quantité de toxines trop excessive.

Comment procéder ? Quelques pistes :

  • Il est donc primordial de le mettre régulièrement au repos en mangeant moins et plus sainement. Ceci permettra déjà de l’aider à retrouver ses performances d’épuration et à se régénérer.
  • Pendant quelques jours, nous pouvons remplacer un repas ou deux par un jus de légumes frais obtenu à l’extracteur de jus. Les trois légumes les plus détox sont le céleri, le fenouil et la carotte. En y ajoutant du citron, le goût en sera bien meilleur. Un peu de gingembre et de curcuma également 😉
  • Une monodiète consiste à n’avaler qu’un seul aliment pendant trois jours : pommes, carottes ou raisins (bien que très glycémique, attention !) La monodiète permettra de relaxer les organes sans les agresser, leur laisser un répit digestif pendant lequel ils pourront se reconstituer.
  • Le jeûne intermittent de 16 h journalière ou 24h une fois par semaine validé par des études scientifiques. Cette méthode est une réelle méthode détox cellulaire et permet de mettre le foie au repos.
  • Ensuite les plantes ! Trois plantes sont très intéressantes. La plus forte est l’aubier de tilleul à prendre en décoction à raison de 20gr/litre d’eau. La racine de pissenlit est aussi très efficace également en décoction 30gr/litre d’eau. Et la plus douce, le romarin, en infusion, une branche par tasse ou une càc de feuilles séchées. Prendre 3 à 4 tasses par jour.

Prendre les plantes en décoction ou en infusion permet une détox tout en douceur et la quantité de liquide absorbée en même temps contribue à une bonne élimination. On les boit tout au long de la journée pour étaler la cure et profiter d’un maximum de bénéfices. Cette cure peut se prolonger sur quinze jours mais pas plus pour ne pas fatiguer les organes.

Dans ce cas, je préconise le thé de chez!

Les compléments alimentaires :

  • Le thé « 7 X 7 »  Jentschura très efficace pour le foie
  • Le complexe « Dépuragem » chez Herbalgem à base de romarin, pissenlit et artichaut pour un bon drainage du foie.
  • La sève de bouleau pour un drainage tout en douceur (surtout à la pleine lune de mars)
  • L’élixir du suédois, excellent pour toute sorte de problèmes dans l’organisme.
  • La chlorella, protecteur hépatique et assainissant intestinal.
  • La spiruline, grande détox et reminéralisante,, excellente source de chlorophylle qui détoxifie le foie et le restaure.
  • Le jus d’herbe de blé, le magma, jus d’herbe d’orge, également riche en chlorophylle.
  • Le jus ou gel d’aloé vera, assainissant et nettoyant intestinal.
  • Le chardon-marie en teinture-mère ou en gélules, pour la régénération du foie et digérer les graisses du foie.
  • Le desmodium en ampoules, comme drainant et régénérant du foie.
  • L’aubier de tilleul su Roussillon en ampoules.
  • La vitamine E très efficace sur un foie gras !
  • Les huiles essentielles de romarin à verbénone, de carotte en graines, de thym à thujanol et de citron sont toutes recommandées pour un foie en bonne santé !

De nombreuses marques vous proposent des ampoules, des teintures-mères, des macérats et des gélules ! Mais ce qui est important lors d’une cure détox, c’est de l’accompagner !!! Comment ? en se reposant ! Privilégier un sommeil de qualité, en allant dormir tôt, au plus tard vers 22h car le foie fait son travail de filtration pendant la nuit (entre 1h et 3h du matin).

A savoir :

Une cure détox si le corps est très intoxiqué peut avoir des répercussions désagréables et peut aggraver certains problèmes inflammatoires, de peau ou digestifs. C’est la surcharge du corps qui s’élimine trop rapidement.

Comment l’éviter ?

  • En reportant sa cure ultérieurement après avoir améliorer son alimentation pendant quelques semaines et s’abreuver à une eau de source pure tempérée ou idéalement chaude.
  • En diminuant les doses de plantes prescrites de moitié. Du moins au début.
  • Choisir une plante douce comme le romarin.

Je rappelle que nous ne ferons pas de cure détox sur un corps épuisé physiquement et émotionnellement ! Seul le repos est préconisé dans ce cas !

Prenez bien soin de vous et bonne cure détox ! 😉

Chaleureusement,
Annick, votre conseillère Vibio