1

La gemmothérapie, l’énergie des bourgeons

Avez-vous déjà essayé de prendre des bourgeons d’arbres pour vos soucis de santé ? Non ?
Alors cet article est pour vous !

« La gemmothérapie est une thérapie basée sur la mise en valeur de l’énergie biologique potentielle des végétaux et des minéraux »
Dr Paul Henry

Qu’est ce la gemmothérapie ?

La gemmothérapie, ou la science par les bourgeons, est une méthode originale, datant des années 60, fondée par le docteur Pol Henry, médecin belge. La macération pendant trois semaines de bourgeons de plantes ou d’arbres dans une solution au tiers d’eau, tiers de glycérine et tiers d’alcool est pratiquée afin d’extraire les principes actifs des bourgeons de manière douce, naturelle et respectueuse tout en maintenant leur bio-activité.

Les bourgeons contiennent en effet toute une variété d’actifs dont les polyphénols, les sels minéraux, les flavonoïdes, les vitamines …

Le macérat-mère

Sélectionnés lorsque la sève monte, ils seront mis en macération au plus tard 2 heures après la cueillette dans la solution « eau – glycérine (d’origine végétale) – alcool (éthanol) » pour préserver leur force énergétique et leurs principes actifs.  La constitution cellulaire de cette partie embryonnaire de la plante est un concentré merveilleux d’informations précieuses.

Cette thérapie particulière s’adresse à tous les aspects liés au bien-être d’une personne ; énergétique, psychique et physique !

Son utilisation s’adresse aussi bien aux adultes qu’aux enfants, aux femmes enceintes et allaitantes et aux personnes fragilisées.

Lorsque l’accompagnement du bourgeon doit se faire de manière psycho-émotionnelle, on mettra le macérat-mère (les gouttes) directement sous la langue à raison de 1 à 2 gt de bourgeons  purs pendant quelques secondes 3 à 5 fois par jour.

Le bourgeon = un concentré d’énergie et d’information  riche en hormones de croissance, oligo-éléments, minéraux, acides aminées, vitamines, enzymes et de sève brute.

Comment cela fonctionne ?

Pour bien comprendre comment fonctionne la gemmothérapie, il faut savoir que le docteur Henry a mis au point dans ses recherches un code d’évolution linéaire de l’évolution d’une forêt dans le temps ainsi que son PH (acide/alcalin) qu’il a superposé à l’évolution des différents états pathologiques ou maladies.

Voici un exemple pour bien comprendre :
Un des premiers arbres apparus après la dernière glaciation est le bouleau. A cette époque, les terrains sont humides et très acides. Le bouleau sera donc le bourgeon idéal pour une maladie provoquée par un terrain très acide et redonnera un sursaut à l’organisme pour son auto-guérison lorsque ce dernier est en phase inflammatoire aiguë. Un peu plus tard, l’homme se sédentarise et devient cultivateur. Il s’ensuit une augmentation significative des déchets qui modifient alors le PH du sol et le rendent plus riche en nitrates. C’est ainsi qu’apparaissent le noisetier, l’orme, le chêne et  le hêtre.  Les feuilles de ces arbres sont plus alcalines.

Il faut savoir également que l’analogie (ou la signature de la plante) entre les essences et les différentes maladies sont inversées comme par exemple, l’aulne, arbre qui pousse le pied dans les rivières servira notamment à déshydrater les tissus comme lors d’une sinusite.

Quelque soit le bourgeon, la posologie reste la même :

  • Adulte et adolescent : de 5 à 15 gt/jour
  • Enfants : 2 à 10 gt/jour (idéalement 1 gt par année)
  • Bébés : 1 à 2 gt/jour dans le biberon.

Quelques bourgeons principaux et leur indication

Le bouleau

Ce bourgeon est un draineur majeur très anti-inflammatoire et anti-acidose.

Ses propriétés :

  • Régénère les terrains dégradés
  • Aide à retrouver sa souplesse dans tous les sens du terme
  • Sera le n°1 à utiliser pour tout problème de santé !

Ses indications :

  • Maux de dos et dos raide
  • L’arthrose, becs de perroquet et excroissance osseuse (sur les vertèbres)
  • La polyarthrite chronique (accompagné du frêne et du cassis)

Le cassis

Est le bourgeon qu’il faut avoir dans sa pharmacie. Il amplifie l’action des autres bourgeons. A conseiller : l’associer à tous les autres bourgeons.

Ses propriétés :

  • Il régénère les surrénales et les reins fatigués. Il conviendra donc aux personnes souffrant d’une grande fatigue.
  • Il stimule l’organisme, enracine et donne de l’énergie tout en calmant en même temps si vous souffrez de stress.
  • Il draine, détoxifie, nettoie les émonctoires. Il rééquilibre si vous souffrez d’acidose. Les résultats se voient à tout niveau.
  • Il stimule la thyroïde
  • Comme les baies sont foncées, il est très antioxydant.
  • Pour l’arthrose, il régénère, reforme les tissus cartilagineux et calme l’inflammation des becs de perroquet dus à trop de calcium. Je l’associerais au Pin des Montagnes.  Il sera excellent pour les articulations et les os.
  • Prendre du cassis, signifie « cure Détox »
  • Il élimine l’urée et l’acide urique (lithiase, goutte, rhumatisme …)
  • Il améliore également tout problème de peau (eczéma, psoriasis …)

Le figuier

Le figuier est un réparateur de l’organisme, un antistress, un antidépresseur majeur, … Ce bourgeon va détendre tout l’organisme, les organes et les tissus stressés et agira au niveau de tous les systèmes.

Ses propriétés :

  • En tant qu’antistress et antidépresseur, il sera idéal pour les hyperactifs, les personnes souffrant de tocs et il atténuera les névralgies faciales.
  • Il sera recommandé pour les maladies telles que la boulimie ou l’anorexie.
  • Il agira au niveau du système digestif contre l’acidité de l’estomac, la gastrite, les ulcères, l’œsophagite…
  • Il sera bénéfique aux intestins et notamment si la muqueuse intestinale est abîmée.
  • Excellent contre l’hypoglycémie et les envies de sucre !

Le romarin

Ce bourgeon est un grand hépato-protecteur !!! Il régénère la cellule hépatique et augmente la sécrétion de la bile.

Ses propriétés :

De ce fait, au niveau digestif, c’est un incontournable.

  • Il est indiqué contre les lithiases biliaires et est le bourgeon du foie ! Attention cependant, si votre foie est trop engorgé, vous le prendrez à petites doses sans quoi vous aurez l’impression d’avoir une belle « gueule de bois » 😉
  • Il régule la glycémie et la gestion du cholestérol et les déchets du corps.
  • Il est amincissant. Indiqué contre la cellulite (avec le châtaignier) et la surcharge pondérale.
  • Il est antioxydant, détoxifiant.
  • Il stimule le système nerveux
  • Il rééquilibre le système sympathique.
  • Il rebooste en cas d’hypotension.

Associé au cassis et au genévrier, il sera très indiqué en cas de chimiothérapie et d’intoxication alimentaire.

A bon entendeur !